Le fondateur

Le Bon Père Frédéric Janssoone

Proclamé Bienheureux en 1988 par le pape Jean Paul II, l’Église canadienne prépare la canonisation du Bon Père Frédéric Janssoone.

Frédéric Janssoone naît dans le nord de la France en 1838. Dès le début de son ministère, il attire les foules. Il se révèle un fin diplomate, un habile bâtisseur et un prédicateur exceptionnel.

Missionnaire de Terre sainte

Après quelques années en France, il réalise son rêve le plus cher, celui d’aller travailler en Terre sainte où il œuvre pendant 12 ans. Il rétablit l’usage du Chemin de croix sur la Via dolorosa à Jérusalem interrompu depuis 1621, tradition qui se perpétue encore aujourd’hui. Il fait construire à Bethléem l’église paroissiale de Sainte-Catherine, attenante à la basilique de la Nativité.

Son pays d’adoption, le Canada

Il visite le Canada à l’occasion d’un premier voyage en 1881. Il prêche abondamment et sa renommée se répand parmi le peuple. Il retourne en Terre sainte au printemps de 1882 et revient définitivement au Canada en 1888 pour fonder le Commissariat de la Terre sainte à Trois-Rivières. Il en sera son directeur durant 28 ans.

Le 22 juin 1888, en compagnie du curé Désilets et de M. Pierre Lacroix, il est témoin du Prodige des yeux dans le Petit Sanctuaire de Notre-Dame-du-Cap. Cet événement change sa vie. Il consacre les quatorze années suivantes de son ministère comme directeur des pèlerinages au Sanctuaire où il attire un très grand nombre de pèlerins.

Auteur prolifique, le Père Frédéric parcourt les routes et les campagnes afin de prêcher la parole de Dieu et de vendre ses livres. Il partage les fruits de ces ventes avec les pauvres et les indigents. Ces collectes contribuent en même temps à la construction d’églises en Terre sainte. Elles servent aussi à diverses œuvres de bienfaisance des diocèses du Québec et permettrent la construction de couvents en plus de la chapelle Saint-Antoine à Trois-Rivières.

Il meurt le 4 août 1916. Les gens lui vouent immédiatement une grande piété. Son corps repose dans la chapelle Saint-Antoine à Trois-Rivières, lieu d’adoration et de prière permanent pour la paix en Terre sainte.

Attenant à la chapelle, le musée Frédéric-Janssoone présente la vie du Père Frédéric. Par la collection du musée, le visiteur découvrira son parcours et sa grande dévotion.

Visiter ce musée, c’est découvrir la bonté, la générosité et la charité de ce géant de notre histoire. Les descriptions sont écrites en langue française et anglaise.

Coordonnées de la chapelle et du musée :
890, boulevard du Saint-Maurice
Trois-Rivières (Québec) Canada
G9A 3P8
Téléphone : 819 370-1280

Le musée Frédéric-Janssoone

Admission :
2 $ par personne

Horaire du musée :
Mi-juin à la mi-octobre
Mardi au samedi : De 10 h à 12 h et de 13 h à 17 h

Dimanche : 13 h à 17 h
Entrée gratuite

Stationnement, boutique, accès pour handicapés par la rue Laviolette…

Horaire de l’ouverture de la chapelle :
Tous les jours, de 6 h à 17 h 45 (en hiver, 16 h 45)
Site Internet : www.perefrederic.ca