Patrimoine religieux

L’extérieur de la basilique

Édifice de forme octogonale de 79 m (260 pi) de long sur 60 m (167 pi) de large. Le dôme en forme de pyramide est surmonté d’un lanterneau qui supporte une croix de 4,5 m (15 pi) de hauteur. Le sommet de la croix s’élève à 78,5 m (258 pi) du sol.
La basilique repose sur 195 pieux de fondation enfoncés à travers le sable, la glaise et l’argile à blocaux, pour atteindre le roc solide à environ 27,5 m (90 pi) de profondeur.
Le granit blanc des murs provient de Saint-Gérard (Wolfe). Le cuivre de la couverture change de couleur à la longue. Sous l’effet de l’air humide, il se couvre de vert-de-gris.
La réplique stylisée de la statue de Notre-Dame du Cap sur la façade est l’oeuvre de Paul Gingras. Elle mesure 7,3 m (24 pi) de hauteur.
La pierre angulaire se trouve sur le devant de la basilique, en haut des marches, à gauche. Les 4 pierres polies qui y sont enchâssées en forme de croix faisaient partie des pierres transportées sur le pont de glace au mois de mars 1879. Elles ont été bénites à Rome par le pape Pie XII.
Le beffroi loge 5 cloches donnant les notes: ré, fa, sol, la, si bémol.

L’intérieur

En entrant dans la basilique, on est d’abord impressionné par le volume de la nef et l’harmonie de ses proportions. On peut voir partout : aucune colonne ou pilier pour gêner la vue aux 1660 personnes pouvant prendre place dans les bancs.
L’ossature est formée de grands arcs de béton armé constitués de lignes droites obliques (arcs polygonaux) qui retombent sur des piliers aux angles de l’octogone. Les contreforts qui se trouvent entre les piliers et les murs sont percés d’une haute ouverture permettant ainsi la circulation autour de la nef.
Dans le dessin des grands arcs et de ceux du choeur et des transepts, l’architecte Adrien Dufresne s’est visiblement inspiré de son maître, Dom Bellot, moine bénédictin. On peut remarquer que les arcs du choeur et des transepts reprennent un peu les angles formés par les phalanges des doigts quand ceux-ci sont repliés. C’est là, paraît-il, que Dom Bellot aurait pris son inspiration pour les arcs polygonaux.
Le dôme intérieur entouré de fenêtres triangulaires forme une grande couronne aux rayons dorés de 14,5 m (48 pieds) de diamètre.

Dimensions

  • des portes intérieures à la table de communion : 46 m (150 pieds)
  • largeur de la nef : 39,5 m (130 pieds)
  • hauteur de la nef : 30,5 m (100 pieds)
  • diamètre de la coupole : 14,5 m (48 pieds)
  • hauteur du plancher au sommet de la coupole : 38 m (125 pieds)

L’autel

La table de l’autel est faite d’un bloc de marbre Calacatta à veines dorées. Elle mesure 3,35 m (11 pi) et pèse 3 tonnes. L’inscription: SANCTUS, SANCTUS, SANCTUS, reprend l’hymne de louange à Dieu : SAINT, SAINT, SAINT. La table d’autel renferme des reliques des saintes Perpétue et Félicité, deux jeunes femmes martyres de la foi à Carthage (nord de l’Afrique, Tunisie actuelle), en 203. Leur fête est le 7 mars.

Sur le devant de l’autel, une mosaïque, inspirée de l’Apocalypse : l’Agneau et le Livre aux 7 sceaux. L’Agneau porte l’étendard de la croix : c’est le symbole du Christ victorieux de la mort présent sur l’autel dans la célébration de l’eucharistie.

La statue de Notre-Dame-du-Cap

Réplique stylisée de la statue « miraculeuse » qui se trouve dans le Petit Sanctuaire. Elle est en marbre Carrare statuaire. Oeuvre de Petrucci de Montréal.